1

Saison 22/23 de l’Opéra de Zürich : qui dit mieux ?

Osons le dire : la programmation de l’Opéra de Zurich est, sur le papier, l’une des plus riches et des plus prometteuses de toutes celles qui ont jusqu’alors été dévoilées pour la saison 2022/2023 ! Elle témoigne d’une variété, dans le choix des titres et des artistes, assurément  exceptionnelle – et qui la met véritablement au service du public, sans donner l’impression d’avoir été pensée aux seules fins de satisfaire les goûts et lubies de tel « décideur » ou directeur.

Toutes les cases ou presque sont en effet cochées : sont représentés les musiciens français (Bizet, Gounod, Delibes, Offenbach,…), germaniques (Strauss, Weber, Mozart, Wagner,…), italiens (Rossini, Donizetti, Verdi, Puccini), russes (Tchaikovsky), anglo-saxons (George Benjamin),…

La programmation permet ainsi de balayer un très large panel d’esthétiques et périodes artistiques, des œuvres baroques et classiques (Serse, Eliogabalo, Orphée et Eurydice, Die Entführung aus dem Serail,…) au répertoire contemporain (Jakob Lenz de Rihm, Lessons in Love and Violence de Benjamin) sans oublier le vérisme, le bel canto (Roberto Devereux, Viva la mamma), le romantisme… Comme il se doit, certaines raretés (Barkouf d’Offenbach) y côtoient les œuvres du répertoire.

Sont par ailleurs invités des metteurs en scène aux choix esthétiques et aux langages variés ; des chefs talentueux (Gianandrea Noseda, Jérémie Rhorer, Enrique Mazzola,…). Et surtout, les distributions réservent d’épatantes surprises : Harteros en Leonora du Trouvère, Radvanovsky en Turandot, Bartoli en Cenerentola, Bernheim et Fuchs en Roméo et Juliette, Pirgu/Hartig/Tagliavini en Faust/Marguerite/ Méphisto, Nylund en Brünnhilde, Radvanovsky/Kaufmann/Terfel en Tosca/Cavaradossi/Scarpia, Devieilhe/Rocha/Sly en Lakmé/Gérald/Nilakantha, Pratt en Reine de la Nuit, etc.

Pour découvrir la programmation 22/23 complète, c’est ici !