1

De superbes INSTANTS LYRIQUES en perspective Salle Gaveau en 2021-2022 !

À quelques rares exceptions près, le récital lyrique est une denrée plutôt rare à Paris. Aussi les Instants Lyriques de Richard Plaza sont-ils particulièrement précieux : accompagnés au piano, les chanteurs invités, qu’ils s’agisse des plus grands noms de l’opéra ou de jeunes talents récemment révélés, ont carte blanche pour faire découvrir, pendant une heure, les pages musicales de leur choix.

Ces derniers temps, L’Instant Lyrique a joué de malchance avec d’un côté la fermeture de l’Éléphant Paname où il avait pris ses quartiers, puis la pandémie qui a évidemment bouleversé les dernières programmations. Grâce à la persévérance des organisateurs (mais aussi, comme le rappelle Richard Plaza, aux soutiens de la Fondation Eurydice, de France Musique et de Google – via la chaîne YouTube), il est de nouveau bien présent en cette fin de saison 2020-2021, grâce notamment aux récents récitals d’Asmik Grigorian et de Marina Rebeka (sur lequel nous reviendrons prochainement).

Installé dorénavant Salle Gaveau, il bénéficie d’un espace plus grand, pouvant accueillir environ 1000 spectateurs – et permettant également, en ces temps de pandémie, d’assurer les concerts dans des conditions optimales de sécurité. Si la salle est plus vaste que celle de l’Éléphant Paname, rappelons que ses dimensions se prêtent idéalement à l’exercice du récital, le public, même celui des balcons ou du fond de l’orchestre, n’étant jamais très éloigné de la scène : un cadre idéal notamment pour la mélodie ou le lied, qui perdent à peu près tout intérêt lorsqu’ils sont interprétés dans d’immenses vaisseaux…

La future saison (qui se déroulera sur 8 mois, de fin septembre à fin mai) s’annonce particulièrement séduisante, tant par la personnalité des artistes invités que par les programmes choisis.

Nous avions été déçus des annulations des récitals de Michael Spyres et d’Ekaterina Semenchuk : nous serons d’autant plus heureux de les retrouver la saison prochaine, le premier ayant prévu d’interpréter le Poème de l’amour et de la mer de Chausson. Autres grands noms invités : Marie-Nicole Lemieux, Béatrice Uria-Monzon (dans un programme espagnol), Annick Massis (dans La Voix humaine, qu’elle a déjà interprétée avec beaucoup de succès à Florence et à Toulouse). Notons encore deux duels : de ténors tout d’abord (Lawrence Brownlee et Levy Sekgapane), puis de soprano et mezzo-soprano (Patrizia Ciofi et Michèle Losier, dans un programme belcantiste), une « Invitation… à Duparc » avec Julie Pasturaud, Stanislas de Barbeyrac et Thomas Dolié, mais aussi deux soirées au cours desquelles un grand nom du chant se produira aux côtés de jeunes artistes (Barbara Hanningan avec Jeanne Gérard, Ema Nikolovska et Yannis François ; Charles Castronovo avec Catherine Trottmann).

Rappelons enfin que des réductions sont possibles pour les étduaints, demaneurs d’emploi et handicapés.

Toutes les informations pratiques se trouvent sur le site de L’Instant Lyrique !