1

JÉRÉMIE RHORER

Jérémie RHORER, chef d’orchestre

Jérémie Rhorer se forme au Conservatoire de Paris en clavecin, flûte, théorie et composition.
Il se consacre par la suite à la composition et à la direction d’orchestre, abordant un répertoire particulièrement vaste, comprenant aussi bien des œuvres classiques, romantiques, contemporaines, ressortissant aux domaines de la musique instrumentale ou de la musique lyrique.
À l’opéra, ses spectacles les plus remarqués comptent notamment les Dialogues des Carmélites mis en scène par Olivier Py (2013), La Traviata mise en scène par Deborah Warner (2018), ou encore La Voix humaine de Poulenc couplée avec Point d’orgue d’Escaich (Thierry Escaich ayant été, avec Emil Tchakarov, l’un de ses mentors), un diptyque de nouveau conçu avec la complicité d’Olivier Py. Ces trois spectacles ont été programmés à Paris, au Théâtre des Champs-Élysées.
Jérémie Rhorer se produit en concert ou à l’Opéra aussi bien en France (à Strasbourg, Paris, aux Festivals d’Aix-en-Provence, la Côte Saint-André, Saint-Denis, Beaune), qu’en Europe (Madrid, Bologne, Spoleto, Glyndebourne, Édimbourg, Salzbourg) ou en Amérique (à Montréal ou aux États-Unis, où il fait ses débuts en 2008).
Depuis 2005, Jérémie Rhorer est le directeur artistique du Cercle de l’harmonie, orchestre sur instruments d’époque cofondé avec le violoniste Julien Chauvin.

Retrouvez Jérémie Rhorer en interview ici !