1

MICHELE MARIOTTI

Michele MARIOTTI, chef d’orchestre

Originaire de Pesaro, c’est dans la ville natale de Rossini qu’il poursuit ses études musicales, avant de faire ses débuts en tant que chef d’orchestre en 2005 avec Le Barbier de Séville au Teatro Verdi de Salerne. De fait, le nom de Rossini l’accompagne depuis ses débuts, le chef italien ayant à son répertoire, outre le Barbier, La Cenerentola, Moïse et Pharaon, La Pie voleuse, Semiramide ou encore Guillaume Tell. Il n’en dirige pas moins bien sûr d’autres œuvres italiennes (Simon BoccanegraLes Puritains, Carmen, Il Prigioniero, La Traviata, Norma, Nabucco, Un bal masqué, Attila, Cavalleria rusticana, Lucia di LammermoorDon Carlo, La Bohème) ou françaises (Carmen, La Voix humaine, Werther, Les Huguenots), avec également quelques incursions remarquées dans le répertoire mozartien (Idoménée, Les Noces de Figaro, le Requiem). Il a été accueilli par les salles lyriques les plus prestigieuses, parmi lesquelles l’Opéra national de Paris, la Scala de Milan, le Festival de Salzbourg, la Deutsche Oper de Berlin, la Bayerische Staatsoper de Munich, ou encore le Royal Opera House de Londres. Michele Mariotti est directeur musical du Teatro Comunale de Bologne depuis 2014.